Läckberg, Camilla – La cage dorée

Actes Sud – 11 avril 2019

4ème de couverture

Faye a voué sa vie à Jack, elle a tout sacrifié pour lui. Mais lorsque Jack, coureur de jupons invétéré, la quitte pour une jeune collaboratrice, laissant Faye complètement démunie, l’amour fait place à la haine. La vengeance sera douce et impitoyable : il lui a tout pris, elle ne lui laissera rien.

Premier volet d’un diptyque, «La Cage dorée» est un thriller glaçant qui résonne funestement avec l’ère #MeToo. Pour la première fois, Camilla Läckberg quitte Fjällbäcka pour explorer la perversité de l’homme dans les hautes sphères de la société stockholmoise. Et montrer combien il peut être fatal de sous-estimer une femme…

Mon avis

Camilla Läckberg nous offre avec La cage dorée un changement de style très bienvenu.

En effet, même si je suis fan de la première heure de ses séries policières, je dois avouer que les dernières ne m’emballaient plus autant. L’impression de tourner en rond, d’avoir fait le tour des personnages, l’agacement grandissant que je ressentais envers Erica et surtout, à force, cette déception de ne plus être surprise et cette facilité à pressentir le dénouement beaucoup trop tôt dans l’enquête.

Quelques clichés et caricatures sont à déplorer dans cette histoire, mais Camilla est pardonnée puisqu’elle a fait l’effort de sortir de sa zone de confort.

Elle est maligne Camilla, grâce à ce nouveau genre, elle conservera ma fidélité !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s