Rostagnat, Pétronille – Un jour tu paieras

Marabout – 29 janvier 2020

4ème de couverture

« Les dés sont jetés, je n’ai plus rien à perdre.

En poussant un cri pour me donner du courage, je lève les bras au-dessus de ma tête. Avant que tu ne réagisses quinze centimètres de lame s’enfoncent dans ta chair. »

Une adolescente, retrouvée inconsciente en pleine forêt, émerge lentement du coma. Que lui est-il arrivé ?

Pendant que la police mène l’enquête, Pauline Carel, jeune avocate pénaliste, est commise d’office pour défendre Mathieu, un brillant étudiant en médecine accusé d’un double homicide.

Carriériste, ambitieuse et perfectionniste, Pauline y voit l’opportunité de se faire un nom. Alors qu’elle se bat pour blanchir son client, elle est rattrapée par son passé…

Mon avis

News flash : on laisse tomber ce qu’on est en train de faire et on se rue sur ce bouquin ! Pétronille Rostagnat nous offre avec « Un jour, tu paieras », un roman machiavélique, qui nous tient en haleine du début à la fin. Pas de temps mort, pas de longueurs.

Voici la torture imposée à mon cerveau : « L’accusé est-il coupable ? Non, impossible ! Ou peut-être bien que oui en fait ? Mais non ! Mais si ! Oh je ne sais pas… Vivement la fin, parce que je suis maltraité, mais pas trop vite la fin, car j’aime ce bouquin ! »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s