Bizien, Jean-Luc – Et puis mourir

Fayard – 30 septembre 2020

4ème de couverture

Plusieurs samedis d’affilée, alors que tous les services de police de France sont mobilisés par les manifestations des gilets jaunes, de meurtres sont commis dans les beaux quartiers de Paris. Cela pourrait être l’œuvre d’un déséquilibré qui aurait poussé jusqu’à la vengeance les revendications de justice sociale, mais le commandant Jean-Yves Le Guen n’y croit pas.
Avec son adjoint, le capitaine Patriziu Agostini, ils jouent contre la montre. Car l’idée d’un « meurtrier gilet jaune » menace de faire l’objet de récupérations politiques qui ne feraient qu’empirer la situation – et le prochain samedi de protestations se rapproche …

Un polar d’actualité mêlant revendications sociales et vengeance personnelle – sur fond de Paris en état d’urgence.

Mon avis

Voici un polar dont la construction sort des sentiers battus.

En effet, ici l’auteur nous dévoile relativement rapidement l’identité du tueur en série mais nous laisse fort heureusement dans l’ignorance de ses motivations.

Dès lors, l’enquête policière ne constitue pas la partie la plus importante aux yeux du lecteur, même si j’avoue que celle-ci est rondement menée par 2 flics aguerris dont, au fil des pages, on découvre la personnalité et les valeurs.

Nous suivons donc un tueur en série et découvrons en détail l’horreur de ses crimes.  Ames sensibles, passez votre chemin. 

Même si petit à petit certains indices permettent d’appréhender la raison de ces meurtres, la véritable clé de l’intrigue n’est dévoilée qu’à l’approche de la fin du livre, tenant ainsi le lecteur en haleine.  Et quand toutes les pièces du puzzle sont enfin assemblées, on se rend compte qu’en fait, on s’est attaché au tueur…

Un très bon polar donc, que je recommande vivement.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s