Cetro – Comme un chien

Date de parution : 9 décembre 2020

4ème de couverture

Retranché derrière une totale indifférence au monde qui l’entoure, aux joies et aux malheurs des autres, Jimmy avance dans la vie comme on respire, simple réflexe inconscient.
Nils, éphémère parmi les éphémères, atteint d’une maladie génétique, construit la sienne avec en point de mire une fin programmée qu’il sait proche.
L’un entrevoit la mort comme une porte de sortie possible, l’autre la perçoit comme une injustice.
Leur rencontre cet été là les poussera à rebattre les cartes, à reconsidérer leur perception de l’existence, et leur ouvrira des horizons plus larges, bien au delà de leurs drames personnels.

Mon avis

2020 fut moche. Personne ne me contredira, je pense. Mais grâce à Cédric Veto, je termine cette année de lecture en beauté. Bon sang ce livre ! Quelle magnifique ode à l’amitié et à l’amour, je suis bouleversée par cette lecture !

Jimmy, celui que tout le monde appelle « le cassos », est issu d’une famille qui avait tout pour être heureuse mais que la vie n’a pas épargnée.  Il traîne son âme en peine sans but précis, s’occupant de son grand-père sénile, seul membre de la famille qui vit encore à demeure.  Son père est mort et sa mère n’est qu’un courant d’air qu’il croise parfois lorsqu’elle rentre d’une nuit de prostitution.

Elle l’avait mis au monde et basta. S’il était né d’une fécondation in vitro, il aurait eu des chances d’avoir des échanges plus chaleureux avec sa maman éprouvette. 

Nils a 13 ans et est atteint de progeria, cette maladie qui entraîne un vieillissement accéléré. Il ne vivra donc plus très longtemps et sa mère, Marije, aimerait qu’il ne passe pas ses vacances d’été en compagnie de sa console de jeux.  Elle propose donc à Jimmy de passer les vacances scolaires en compagnie de Nils, contre rémunération. Jimmy voit dans cet arrangement une possibilité de nourrir son grand-père et accepte donc le deal.

Les deux petits cabossés de la vie vont développer une amitié très forte et formeront bientôt un trio, en compagnie de Slin, un chiot laissé pour mort et donc tout aussi cabossé qu’eux.

Jimmy va permettre à Nils de découvrir la vie en-dehors du cocon protecteur de sa mère et même, pour la première fois, de ne plus penser en continu à la mort qui peut venir le happer à tout instant.

Pas à pas, jour après jour, ainsi concevait-il la vie.

Nils quant à lui, va offrir à Jimmy la possibilité de s’ouvrir aux autres, ainsi qu’un cocon familial empli d’amour.

Cetro, avec sa plume réaliste et franche, offre à ses lecteurs de passer du rire aux larmes au travers d’une histoire abordant des thèmes tels que la maladie, le deuil, l’abandon, le désarroi, l’amour, la famille.  Une histoire qui vous secouera mais vous fera un bien fou.

Crois en un vieux bougon qu’en a plus des masses devant lui, le temps, c’est une denrée rare, mais ça vaut plus que dalle si on le prend pas pour soi. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s