Palladino, Samuel – Tout ira mal

Rebelle Editions – 30 novembre 2020

4ème de couverture

Tim est harcelé. En quelques mois, sa vie est devenue un enfer. Durant tout ce temps, personne n’a rien vu, personne n’a rien entendu, personne n’a rien fait. Un matin, à bout de nerf, son père décide d’agir. Dans sa tête, un mot tourne en boucle. Il se heurte contre les parois osseuses. Vengeance! La classe se trouvait à côté de la porte menant à la chaufferie. Là où il y a les monstres et où l’on envoie les enfants méchants, avait un jour lâché madame Persen. Tim savait à présent que les créatures dont elle parlait ne se tapissaient pas dans les sous-sols des écoles, mais arpentaient le bitume des cours de récréation et les couloirs en toute impunité, déguisés en enseignants et en enfants…

Mon avis

Même si bien entendu je sais que le harcèlement scolaire existe, j’ai été estomaquée de lire l’ampleur qu’il peut prendre.  

En laissant la parole à Tim, Samuel Palladino nous propose, grâce à sa plume précise et percutante, une immersion dans le quotidien de l’enfant harcelé.  J’ai été bouleversée de lire ce qu’une victime de harcèlement endure.  Bouleversée de découvrir que certains enfants peuvent faire preuve de tant de violence et de cruauté.  Bouleversée par le peu de réactivité des adultes, qu’ils soient enseignants ou parents.  Bouleversée par l’incapacité de la victime à s’ouvrir aux autres, par son choix de finalement faire semblant que tout va bien.  Jusqu’au drame.

Outre la souffrance liée à la perte de son enfant, le père de Samuel s’en veut. Il n’a rien vu venir et n’a rien compris aux appels à l’aide de son fils. Il décide donc de le venger et, bien que la méthode choisie soit extrêmement violente, une part de la maman que je suis comprend sa démarche.

Voici un livre qui devrait se retrouver dans le programme de lectures scolaires obligatoires !

Mais cet ouvrage est également à faire lire d’urgence aux harceleurs, à ceux qui les suivent comme des moutons, à ceux qui craignent de devenir à leur tour les harcelés s’ils ne rient pas aux blagues des bourreaux, aux enseignants, aux éducateurs, aux parents.  Un témoignage à mon sens bien plus percutant que toute la théorie que l’on peut retrouver sur le sujet.

Tu as frappé fort avec ce livre Samuel et j’ose espérer que Tim apportera sa petite pierre à l’édifice en matière de lutte contre le harcèlement scolaire. Merci pour cet ouvrage, merci de m’avoir ouvert les yeux, merci de m’avoir secouée de la sorte.  Comme je l’ai dit et répété plus haut, je suis bouleversée, et c’est tant mieux !

Bonne nouvelle annoncée par Samuel le 28 janvier 2021 :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s