Grimaldi, Virginie – Les possibles

Fayard – 12 mai 2021

4ème de couverture

Juliane n’aime pas les surprises. Quand son père fantasque vient s’installer chez elle, à la suite de l’incendie de sa maison, son quotidien parfaitement huilé  connaît quelques turbulences.
Jean dépense sa retraite au téléachat, écoute  du hard rock à fond, tapisse les murs de posters d’Indiens, égare ses affaires, cherche son chemin.
Juliane veut croire que l’originalité de son père s’est épanouie avec l’âge, mais elle doit se rendre à l’évidence  : il déraille.
Face aux lendemains qui s’évaporent, elle va apprendre à découvrir l’homme sous le costume de père, ses valeurs, ses failles, et surtout ses rêves.
Tant que la partie n’est pas finie, il est encore l’heure de tous les possibles.

Avec un humour jubilatoire et une infinie tendresse,
Virginie Grimaldi nous conte une magnifique histoire de transmission et de résilience.

Mon avis

Mon univers littéraire est le noir, je dévore les thrillers et romans policiers.  Et pourtant, il existe une auteure qui me fait bondir hors de ma zone de confort dès l’annonce de sortie d’un nouvel opus : Virginie Grimaldi, dont je lis les ouvrages avec le plus grand plaisir.

Les possibles est, comme tous les ouvrages de Virginie, un pur délice.  Elle parvient à chaque fois, à partir d’un sujet de la vie courante, à me faire rire, pleurer et relativiser.  Sa plume en apparence légère invite cependant le lecteur à la réflexion et à l’introspection.

Virginie Grimaldi aborde ici le thème de la maladie d’Alzheimer et la nécessité pour l’entourage du malade de passer par les diverses étapes menant à l’acceptation.  Un cheminement ô combien douloureux et révoltant, tant il est difficile de voir un être aimé perdre petit à petit ses facultés et ses souvenirs.

Virginie nous offre de faire ce cheminement aux côtés de Moustique et de son père, Jean.  Sans voyeurisme, sans caricature, sans clichés mais tout simplement en tant qu’humains avec leurs peurs, leurs maladresses, leurs forces et leur amour.

J’ai dévoré ce livre en une journée et suis ressortie de ma lecture, comme à chaque fois, avec une foi immense en l’être humain.

Merci Virginie, merci NetGalley et merci aux Editions Fayard pour ce très beau partage.

Une réflexion sur « Grimaldi, Virginie – Les possibles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s