Ellory, R.J. – Le carnaval des ombres

Sonatine – 3 juin 2021

4ème de couverture

« Pourquoi avez-vous si peur, agent Travis ? »
1958. Un cirque ambulant, avec son lot de freaks, d’attractions et de bizarreries, vient de planter son chapiteau dans la petite ville de Seneca Falls, au Kansas. Sous les regards émerveillés des enfants et des adultes, la troupe déploie un spectacle fait d’enchantements et d’illusions. Mais l’atmosphère magique est troublée par une découverte macabre : sous le carrousel gît le corps d’un inconnu, présentant d’étranges tatouages.
Dépêché sur les lieux, l’agent spécial Michael Travis se heurte à une énigme qui tient en échec ses talents d’enquêteur. Les membres du cirque, dirigés par le mystérieux Edgar Doyle, ne sont guère enclins à livrer leurs secrets. On parle de magie, de conspiration. Mais l’affaire va bientôt prendre un tour tout à fait inattendu.

Avec cette magnifique évocation de l’Amérique rurale de la fin des années 1950, R. J. Ellory nous offre, une fois de plus, un roman qui touche en plein coeur.

Mon avis

Tout a déjà été dit au sujet de R.J. Ellory, de sa plume unique et de sa faculté à entraîner le lecteur à vivre le récit.  Et pourtant, Le Carnaval des Ombres a ce petit quelque chose de plus qui rend sa lecture addictive au point de dévorer la brique qu’il représente sans voir le temps passer.

Un corps est retrouvé sous le chapiteau d’un cirque itinérant et l’agent spécial Travis est chargé de l’enquête qui se révélera bien particulière puisqu’il se retrouvera confronté à un univers fantasque, assez éloigné de la droiture et de la rigueur qui le caractérisent.  

L’enquête est bien entendu très intéressante mais ce que j’ai particulièrement apprécié à la lecture de cet ouvrage a été la plongée dans le passé douloureux de Travis, le tout distillé au compte-gouttes, permettant ainsi au lecteur de comprendre petit à petit pourquoi cet agent spécial semble si froid et dénué de tous sentiments.  R.J. Ellory est parvenu à rendre terriblement touchant un personnage auquel je n’aurais jamais cru m’attacher.

Je n’ai donc qu’un seul conseil à vous donner : filez à Seneca Falls afin d’y découvrir le Carnaval Diablo !

Je remercie NetGalleyFrance ainsi que Sonatine pour cette belle découverte.

4 réflexions sur « Ellory, R.J. – Le carnaval des ombres »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s