Noti, Tom – Nos silences ne sont pas des chansons d’amour

La Trace – 9 novembre 2020

4ème de couverture

Si vous n’aviez qu’un ami,
mais qu’il était fan de karaoké…
Si vous n’aviez qu’un frère,
mais qu’il était parti vivre sa passion loin de vous…
Si vous n’aviez qu’une passion,
mais que la vie l’avait mise en sourdine…
Et si vous receviez des textos de votre mère,
mais qu’elle était pourtant morte depuis des années…

Mon avis

C’est avec « Nos silences ne sont pas des chansons d’amour » que je découvre la plume de Tom Noti.  Et quelle belle découverte !

Nous partons à la rencontre d’Aldino, un homme qui n’a jamais eu beaucoup de chance dans la vie, qui est en grande souffrance et ce depuis l’enfance.

Voilà donc un sujet qui aurait pu rendre cette lecture déprimante mais il n’en est rien car Tom Noti possède une plume sensible, élégante et maîtrise l’art de glisser quelques touches d’humour qui ont pour effet de rendre le héros extrêmement attachant.

Mais là où Tom Noti excelle, c’est dans le choix des personnages qu’il a décidé de faire graviter autour d’Aldino.  Qu’ils soient fantasques, bourrus,  exaspérants ou touchants, chacun d’eux possède ce petit quelque chose auquel le lecteur s’identifiera.  C’est en cela aussi que ce livre est beau car il parle de vous, de moi, de nous, de nos faiblesses, de nos désirs, de nos manquements, de nos regrets, de nos espoirs.

Ce livre m’a bouleversée et il m’a fallu plusieurs jours pour me remettre de cette lecture.  Non pas à cause d’une quelconque noirceur mais bien parce qu’il fait partie de ces ouvrages qui forcent le lecteur à se remettre en question. C’est à cela que l’on reconnaît une grande et belle histoire.

Bravo Tom et merci du fond du cœur pour votre confiance !

Et moi, quel battement avais-je donné à MA vie silencieuse ? Qu’est-ce que j’attendais à cet instant et depuis tout ce temps aussi ? Rien ? Cet inutile espoir que le passé change, qu’il se réorganise afin de rassurer mon présent ? Qu’une mère revienne et me dise quelque chose ? Je ne savais même pas les mots que j’espérais, je ne savais même pas ce qu’ils auraient pu guérir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :